>

   
 Accueil
       
NEWSLETTER
- Inscrivez-vous sur notre newsletter pour rester informé
 


- Idées Cadeaux
- Bibelots
- Napperons
Vente en Suisse uniquement



       
 Recettes
- Entrées
- Plats
- Desserts
- Pâtisseries sucrées
- Pâtisseries salées
- Divers
- Etiquettes


       
 Déco
- Idées Déco
- Règles d'Or
- Printemps
- Eté
- Automne
- Hiver
- Noël
- Idées de cadeaux


       
 Publications
- Publications

       
 Trucs et Astuces
- Trucs et Astuces
       
 Rénovation
- Idées de Rénovation

       
 Bricolages
- Bricolages

       
 Ouvrages - Modèles
- Tricot d'Art
- Crochet d'Art
- Hardanger
- Broderies
- Catalogues

       
 Tableaux
- Idées de tableaux

       
 Photos
- Galeries couronnes
- Galeries Schilliger
- Galeries peinture Noël
- Galeries photos diverses

 
 

 

Faire mes tommes...

c'était presque devenu une idée fixe... pourquoi?

Simplement parce que j'adore les tommes!

Comme les tommes sont traditionnelles dans notre région (Gros de Vaud, Broye) je me suis dite que ce ne devait pas être difficile d'en faire.

J'ai tout d'abord essayé de faire mes tommes avec du lait upérisé. Grave erreur. Cela n'a rien donné du tout.

Puis j'ai essayé avec du lait pasteurisé, et cela marche à merveille.

*
*
Ma toute première tomme mature
Mes tommes fraîches
*

Ma production actuelle

 

J'ai trouvé un produit super pratique, la yoghourtière/fromagère de LAGRANGE

*

Comme son nom l'indique, elle sert aussi bien à faire des yoghourts que des fromages frais ou affinés.

Elle est livrée avec des accessoires très pratiques, des pots pour les yoghourts bien sûr, mais aussi 4 petites faisselles et une grande faisselle.

*

La recette est simple avec la fromagère de LAGRANGE:

1.5 litre de lait de vache pasteurisé
1 cuillère à soupe de yoghourt nature ou 1 petit Suisse
une toute petite pointe de couteau de présure

C'est tout!

On mélange le yoghourt ou le petit Suisse avec le lait à l'aide d'un fouet.

Puis, délicatement, SANS fouet, mais avec une spatule, on incorpore la toute petite pointe de présure.

On met le tout dans la grosse faisselle ou on le répartit dans les petites faisselles, et on laisse la fromagère travailler 10 heures. Il faut absolument éviter les vibration sur le plan de travail pour laisser la présure agir au mieux.

Au bout de 10 heures, on extrait les faisselles de la machine et on découpe le caillot avec un couteau en dés de 1-2 cm de côté. Puis on met les faisselles en mode "égouttage".

Au bout de 30 minutes, il y a déjà du petit lait qui stagne au fond du récupérateur. On le jette.

Après 24 heures d'égouttage, on démoule la future tomme de la faisselle et on la met sur une grille fine pour teminer l'égouttage après l'avoir salé comme un steak, des deux côtés.

Par la suite, tous les matins on retourne la tomme et on laisse "sécher" pendant 7 - 14 jours.

Un dossier plus complet sera disponible prochainement.

 

*